WAVE COTE D’IVOIRE organise un panel sur le rôle des fintech dans l’inclusion financière

0
24

C’est autour du thème « Le rôle des fintech dans l`inclusion financière » que s’est tenu le panel organisé par WAVE COTE D’IVOIRE, nouvel acteur mobile money au Lepic Villa sis à cocody le mardi 25 Mai dernier à laquelle étaient conviés cadres du secteur bancaire ,hommes de médias , blogueurs et  influenceurs ivoiriens.

L’on a pu noter la présence de quelques officiels de l’ambassade des Etats Unis en Côte d’Ivoire , de M.Jil-Alexandre N’DIA, Digital Entrepreneur, Administrateur et co-fondateur de Weblogy et de Cyriac Gbogou,membre de la communauté FINTECH AFRIQUE.

Coura Sene , DG Wave Senegal,Daniel Ahouassa, Co-Founder du Groupe Weblogy , Drew Durbin, CEO de Wave Mobile Money et Bruno Belinga, chef des opérations étaient les panélistes chargés du développement du sujet.

Lors de leurs différentes interventions, les panélistes ont pu montrer qu’il est important pour les Fintech de s’impliquer dans l’inclusion financière, car le secteur est en plein éclosion dans nos pays africains.

Pour Coura Sene, « L’inclusion financière est pour toutes les personnes qui sont exclues du système financier qui pour la plupart trouvent les services mobile money trop compliqué et trop cher : ” nous sommes allés vers ces gens-là qui utilisent le cash pour toutes leurs transactions. Un commerçant ne peut pas payer 5 % de frais de transfert parce qu’il n’a pas assez de marge. Il peut toutefois payer 1 %. C’est ainsi que nous avons réussi l’inclusion financière au Sénégal. C’est ce que nous avons appliqué en Côte d’Ivoire. Voici deux ans que nous sommes installés. Nous sommes allés de l’intérieur vers la capitale ”. Nous avons commencé dans les localités dites rurales et au nord (Korhogo) afin de gagner peu à peu tout le pays, a-t-elle déclaré.

Selon Daniel Ahouassa, les fintech peuvent jouer un rôle prépondérant  dans l’avancement de l’inclusion financière grâce à un accès plus large, une meilleure qualité et des services personnalisés ainsi qu’une meilleure tarification des services financiers.

L’application APaym d’Abidjan.net en est un exemple ,qui est effectivement une application doublée d’une carte virtuelle gratuite qui permet à ses utilisateurs de gérer plus facilement toutes leurs cartes VISA à la fois et d’effectuer des opérations digitales.

Quant à Drew Durbin, c’est un très gros enjeu nous dit il de mettre en place un système financier accessible à tous et favorisant la stabilité ainsi que l’équité des progrès. C’est une chose possible, car au quotidien, Wave offre ses services aux populations à travers un service de mobile money sans frais de gestion de compte, sécurisé, disponible instantanément et partout.

Les services financiers numériques peuvent dans un premier  temps ,aider à gérer les risques financiers en permettant de collecter plus facilement de l’argent. Dans un deuxième temps, le passage du paiement en espèces au paiement numérique peut aider les gouvernements à réduire la corruption et améliorer l’efficacité.

Bruno Belinga, chef des opérations a quant à lui affirmé  que “Notre objectif est de faciliter les opérations financières à la population rurale qui n’a pas accès à Internet.”

À la suite de ce riche échange, l’occasion a été donnée au public de réagir par des questions, d’éclaircir les zones d’ombres. Exercice réussi par nos panélistes qui ont su trouver les mots pour convaincre et surtout pour donner les avantages de l’utilisation des FINTECH en particulier de Wave.

La soirée s’est terminée par un cocktail dans une très bonne ambiance.

Soutenu par des investisseurs mondialement réputés tels que Founders Fund, Y Combinator, Partech Africa, Stripe et les co-fondateurs de PayPal,Wave est une application permettant aux utilisateurs de faire des transactions financières via le mobile et  qui a été lancé en début 2018 au Sénégal et en Côte d’Ivoire. Sachant que le taux d’analphabétisme encore élevé chez une grande partie de la population sans compte bancaire, l’objectif pour Wave Cote D’ivoire est de faire de l’inclusion financière une réalité pour tous en Afrique sub-saharienne.

En moins de trois ans, l’entreprise a connu un fort taux de croissance en Afrique sub-saharienne et se positionne comme leader du mobile money au Sénégal.

Wave apporte un vent nouveau dans le domaine mobile money réjouissant ainsi les opérateurs économiques des secteurs d’activités à “petits revenus ”, car l’application permet de perdre moins d’argent dans les transactions financières et les services financiers mobiles radicalement inclusifs sont abordables, sécurisés avec des avantages matérialisés par les frais de transferts d’argent de seulement 1 % ; les dépôts et retraits gratuits sur son propre compte ; le paiement de factures sans frais.

 

Crédit photo : Marc Atigan abidjan.net

Laissez un commentaire