Santé sexuelle reproductive : on a le droit de s’informer !

0
64

Bien souvent, sous nos tropiques, quand on utilise le terme « sexe », les oreilles se dressent, les visages se détournent et on racle les gorges.

Lorsque des adolescents veulent des informations sur la sexualité, les adultes que nous sommes trouvons qu’ils sont trop jeunes pour en savoir trop sur ce genre de choses. Les parents, du moins ceux qui disent être de l’ancienne école, ne veulent même pas aborder ce sujet. Et, les enfants, ne sachant à quel sort se vouer, se tournent vers Internet, des amis, avec tous les risques que cela comporte.

Sous nos cieux, on continue à regarder de haut la jeune fille ou le jeune garçon, qui ose se rendre en pharmacie ou au supermarché pour acheter des préservatifs.

Vouloir s’informer sur la santé sexuelle reproductive est un droit. S’informer pour (se) garantir une sexualité épanouie est un droit dont dispose toute personne qui le souhaite. Ce droit ne doit pas lui être nié, de quelque manière que ce soit.

Il serait peut-être temps de remballer un peu les histoires de cultures et autres tabous, afin de bien informer nos enfants, nos frères ou sœurs, afin qu’ils aient les bonnes informations et qu’ils puissent savoir gérer leur vie sexuelle quand ils se sentent prêts.

Laissez un commentaire