Musée des Cultures Contemporaines Adama Toungara : Abobo a son joyau culturel

0
69

Le Marché des Arts du Spectacle d’Abidjan (MASA) s’est déroulé du 7 au 14 mars 2020. De nombreuses activités éclatées dans les communes d’Abidjan ont marqué cette édition. Parmi elle, la troisième étape de « prête-moi ton rêve », une exposition panafricaine itinérante qui s’est ouverte le 11 mars 2020 et se tient dans le tout-nouveau musée des cultures contemporaines Adama Toungara d’Abobo.

L’ouverture officielle du musée des cultures contemporaines Adama Toungara (MuCAT) d’Abobo s’est déroulée en présence de Maurice Bandaman, ministre de la Culture et de la Francophonie, des épouses du Vice-Président de la République et du Premier Ministre, d’un grand nombre d’ambassadeurs et de diplomates accrédités en Côte d’Ivoire, et surtout de la Première dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara.

L’ambition du MuCAT est d’ouvrir l’art à tous. Construit sur une superficie de 3500 mètres carrés, il est composé d’une médiathèque, une bibliothèque, une salle de conférence, deux salles d’exposition (une grande et une petite). Les objectifs visés par le musée sont : (1) élargir l’accès à la culture des populations, (2) valoriser les savoirs faire et traditions des communautés locales, (3) améliorer la cohésion sociale, (4) participer à l’épanouissement culturel des jeunes et des enfants dans les activités créatives et les évènements festifs.

« Ouvrir un musée, c’est préserver l’œuvre patrimoniale », a déclaré la première dame, Dominique Ouattara. Elle s’est dite très heureuse de procéder à l’inauguration du musée des cultures contemporaines Adama Toungara d’Abobo. Pour elle, ce musée « jouera un rôle essentiel dans la culture et l’éducation de notre jeunesse. En effet, ouvrir un musée, c’est préserver l’œuvre patrimoniale, l’enrichir, la valoriser et la diffuser. Situé au cœur d’Abobo, l’une des communes les plus peuplées du district d’Abidjan, ce musée offre ainsi un large accès aux populations à la culture en général et plus spécialement à la culture contemporaine ».

Dominique Ouattara a salué l’initiative de l’ex-maire de la commune. Elle l’a félicité pour avoir conçu et réalisé ce musée. Elle a également traduit sa reconnaissance au ministre Maurice Kouakou Bandaman pour ses efforts en faveur de la culture. Ce dernier, nouvellement nommé ambassadeur de Côte d’Ivoire en France, s’est dit heureux d’avoir pu assister à cette cérémonie. Il a qualifié Adama Toungara d’« amoureux de la culture », « collecteur d’arts », avant de l’élever au grade de Commandeur de l’ordre du mérite culturel.

À propos de « Prête-moi ton rêve »

Fruit de la collaboration sud-sud, « Prête-moi Ton Rêve » a été initiée et produite par la Fondation pour le Développement de la culture contemporaine africaine (FDCCA). L’exposition rassemble une cinquantaine d’œuvres de près de 30 artistes africains renommés dont Jane Alexander, Soly Cissé, Abdoulaye Konaté, Jems Koko Bi, William Kentridge, Chéri Samba, Barthélémy Toguo, Nnenna Okoré, Ouattara Watts. Qui ont été rejoint pour l’étape d’Abidjan par de nouveaux artistes tels que Joana Choumali, Ernest Dükü, Samuel Fosso, Nomusa Makhubu, Sithabile Mlotshwa et Aida Muluneh.

Cette exposition et tous les événements liés se prolongeront jusqu’au 29 avril 2020, avant d’entamer ses prochaines escales à travers le continent africain.

Crédit photo : Prête moi ton rêve

Laissez un commentaire