Égalité des charges financières, on veut bien. Mais et les tâches ménagères ?

1
108

Lors de ma participation à l’émission  » les femmes d’ici » de NCI du lundi 13 mars 2023, nous avions abordé le thème « ce qu’une femme veut, Dieu le veut ».

Pendant nos échanges, nous avons débattu autour d’un sous-thème qui a vraiment retenu mon attention : la prise en charge égale des charges financières de la maison.

J’ai affirmé et je cite :  » je peux prendre en charge à part égale les dépenses de la maison et cela ne me pose aucun problème. Mais pour les tâches ménagères, est ce que l’homme est prêt aussi à faire 50/50 et à partager les corvées ? « 

Sur le plateau, les avis étaient mitigés. Pour certaines, mes préoccupations étaient pertinentes. Pour d’autres, c’est une question d’éducation.

En effet, en Afrique, on a tendance à confier les tâches ménagères aux filles dès le plus jeune âge, tandis que les garçons vont à l’école, s’affranchissant ainsi de la pénibilité de ces corvées.

Dans la Bible, Proverbes 31 nous dit que les femmes doivent prendre soin de leurs maisons.

Paul dans Timothée, nous dit que les hommes devraient (financièrement) subvenir aux besoins de leur famille et en prendre soin. Jusque-là, tout est clairement défini.

Les temps devenant de plus en plus difficiles économiquement parlant, la société nous oblige en plus de toutes nos obligations (mariage, avoir des enfants, s’en occuper à temps plein, garder nos maisons propres, satisfaire les plaisirs sexuels de notre conjoint, etc.), à participer aux dépenses économiques du foyer.

L’Article 51 de la loi n° 2019-570 relatives au mariage du 26 juin 2019 nous stipule que la famille est gérée conjointement par les époux dans l’intérêt du ménage et des enfants. Ils assurent ensemble la direction morale et matérielle de la famille, pourvoient à l’éducation des enfants et préparent leur avenir. Ainsi, les époux sont tenus de gérer conjointement le ménage, bénéficient tous les deux, la femme autant que l’homme, de l’égalité au niveau du calcul de l’IGR (impôt général sur le revenu) et contribuent chacun à proportion de leurs facultés aux charges familiales.

Eh bien, ils disent tout. Sauf explicitement, que les charges sont aussi liés aux tâches ménagères.
Mais bon bref…
On doit comprendre que nous les femmes, on doit soutenir les hommes dans les charges financières dans l’intérêt du ménage et des enfants. Mais quand il s’agit de tâches ménagères, oh non non. C’est notre croix que nous devrons porter pour le restant de nos jours.

Parler d’égalité et de partage des coûts financiers du foyer, c’est bien. Mais alors que les femmes doivent contribuer à ces charges, n’est-il pas juste que les hommes puissent contribuer en retour aux tâches ménagères en laissant leurs égaux de côté pour équilibrer les choses ?

S’il n’est pas humiliant pour un homme que la femme prenne en charge quelques frais financiers du ménage, cela ne devrait pas lui poser de problème de l’aider dans ces tâches et la soulager un tout petit peu physiquement. Cela ne remettra pas en cause sa virilité au contraire, les choses seront équilibrées.

Je pense aussi que certaines modifications doivent être apportées dans l’attribution des tâches aux enfants. Le monde se développe. Nous devons arrêter de prétendre que le ménage n’appartient qu’aux filles.
Nous, en tant que futurs parents, nous devons apprendre à nos enfants, filles et surtout fils, à rendre propres la maison et l’environnement dans lequel on vit.
Brisons le stéréotype selon lequel le travail ménager est humiliant pour les hommes.

Partager équitablement les coûts financiers de la maison n’est pas un problème pour moi. Cependant, afin de rétablir l’équilibre dans le foyer, les conjoints doivent également se partager les tâches ménagères.

Alors, à votre avis, pensez-vous que les hommes peuvent aider leurs femmes à la maison ?

1 comment

  1. Bob Kingbo 19 avril, 2023 at 07:13 Répondre

    Bob Kingbo
    En tout cas merci papa merci maman. Dès 6/8 ans ils nous ont initié aux taches ménagères. Toi tu te réveilles, tu balaies le salon, toi la terrasse, toi, les chambre, etc etc, (et gare à toi si tu n’as pas passé la serpillère😂) la vaisselle, n’en parlons même pas, façon nous étions nombreux dans la cour là, je ne te raconte pas ton dépit quand ton tour arrivait et que tu savais que tu allais te retrouver face à une pile de vaisselle digne d’un restaurant😂(et malheur à toi si tu as cassé un verre ou une assiette de la vieille😂😂😂 tu allais la sentir en tout cas😂) Bref!aujourd’hui toutes les gos qui ont croisés notre route ont toujours été stupéfaites par la propreté et l’ordre qui régnait chez nous, d’ailleurs ma fille m’a fait le plus beau des compliments en me disant un jour: »papa, tes toilettes sont tellement propres qu’on pourrait manger dedans. » en tout cas merci papa, merci maman merci pour tout. Mais je m’ égare, bref! Tout ca pour dire un grand oui au partage des taches dans le couple, car, certes nous ne sommes pas égaux (sinon il n’y aurait tout simplement pas de differences entre nous) et d’ailleurs, le Créateur ne nous a pas fait égaux mais complémentaires, c’est l’homme avec son égo surdimensionné qui veut mettre des differences là où Dieu lui i-même il a mit de la complémentarité , et tout ca pour quoi? Pfffft et dire qu’en, 2023 à l’aube du 21 ème siècle il y a encore des gens qui osent bomber la poitrine et dire que la place de la femme c’est dans la cuisine. Les gars, il faut vous revoir hein. .. Bon c’est pas tout ça , hein Ahou, mais je dois encore faire la vaisselle ,enfin, mettre la vaisselle dans le lave vaisselle (hé on a évolué hein ), et passer un coup de balai rapide, avant de foncer au boulot. Ah oui j’allais oublier, (pardon papa, pardon maman) très important faire mon lit, bien dressé (Hé les parents, vous me manquez deh, reposez en paix où que vous soyez et encore merci pour tout, Dieu vous bénisse )

Laissez un commentaire