Atelier : 10 champions formés pour des actions en faveur de la SR/PF

0
21

Du 06 au 07 Mars 2024 à l’Hôtel MIMI de Grand Bassam, un atelier de formation a été organisé à l’endroit de dix (10) champions autour de la question de la Santé Sexuelle et de la Reproduction / Planification Familiale (SSR/PF) dans le cadre de la mise en œuvre du mécanisme TAAC (The Advocacy and Accountability Collaborative).

Malgré les efforts de l’État et des partenaires, la  SSR/PF en Côte d’Ivoire reste confrontée à un certain nombre de défis majeurs :

  • Accès insuffisant aux contraceptifs (pour les femmes et les jeunes) en raison des contraintes économiques et socioculturelles ;
  • Absence de lois spécifiques concernant la santé reproductive ;
  • Les services gratuits de planification familiale pour les adolescents et les jeunes adultes ne sont pas mis en œuvre dans toutes les formations sanitaires ;
  • Les besoins annuels du pays en produits contraceptifs et la contribution financière du pays sont insuffisants.

Cette formation visait à renforcer les compétences spécifiques en Santé Sexuelle et de la Reproduction des champions afin de mener des actions de plaidoyer efficaces en faveur des droits en matière de DSSR.

                              Quelques participants à l’atelier

À la fin de l’atelier, le groupe de champions a reçu les ressources nécessaires pour pouvoir intervenir dans les processus décisionnels au plus haut niveau.

Les participants ont non seulement été encouragés à interagir, mais se sont engagés dans leurs différents domaines , à lutter contre la mortalité maternelle, infantile et néonatale.                                Facilité par la coalition des organisations de la société civile pour la SSR/PF, avec une composante de plaidoyer soutenue par l’AIBEF, le mécanisme TAAC (The Advocacy and Accountability Collaborative) a été mis en place dans le cadre du projet  USAID MOMENTUM afin de renforcer la coordination des actions dans les pays à revenu faible et intermédiaire, notamment en Côte d’Ivoire.

Ce mécanisme vise à faciliter une mise en œuvre efficace des programmes de plaidoyer et de redevabilité en favorisant la collaboration entre les partenaires nationaux à travers des plateformes nationales et régionales.

Le mécanisme TAAC (The Advocacy and Accountability Collaborative) accompagne l’État de Côte d’Ivoire pour la création d’un environnement habilitation dans l’offre des services de santé maternelle néonatale et la planification familiale.

 

 

Laissez un commentaire