La société d’aujourd’hui a tendance à conditionner notre façon de faire. Ne pas se comporter comme les autres, soutenir et militer pour une cause qui te tient à cœur peut être source de critique virulente.
Fonta SIDIBE est jeune, belle, intelligente et porte le voile. Ce dernier détail lui vaut souvent des critiques qu’elle réussit à surpasser. Des choses plus importantes retiennent son attention : ses études, son blog, sa chaîne YouTube et la lutte contre la drépanocytose. Entretien.

Coucou Fonta. Comment vas-tu ?

Salut Ahou, ça va bien. Et toi ?

Ça va bien merci. Heureuse de te recevoir. Parle-nous un peu de toi ?

Moi, c’est Fanta, bloggeuse-YouTubeuse et étudiante en deuxième année d’administration des affaires. Parallèlement au blogging, je suis rédactrice de mode.

Ce qui marque chez toi, c’est ce côté raffiné que tu as dans ton style. D’où te vient cette inspiration ?

Une des personnes qui m’inspirent beaucoup niveau style en ce moment, c’est Rihanna. J’adore son style original et avant-gardiste. Sinon, je m’inspire généralement de ce que je vois sur les réseaux sociaux.

Étant une croyante et pratiquante, comment fais-tu pour allier religion et mode ? Quand on sait que, de nos jours, la femme totalement couverte ou voilée peut être confrontée à des préjugés ? Comment tu y fais face ?

Effectivement, la femme qui porte le voile aujourd’hui subit pas mal de préjugés. Personnellement, je ne prête plus attention à ce que les gens peuvent penser. Néanmoins, quand je fais face à une situation du genre, je m’en remets à Dieu pour qu’Il m’apaise. J’ai aussi des amies qui sont toujours là pour me remonter le moral quand il faut.

Comment es-tu arrivée au blogging et qu’est-ce qui t’y a motivée ?

J’ai découvert le monde du blogging lorsque j’ai commencé à porter le voile. Et vu que je suis passionnée par la mode, l’art et la littérature, j’ai décidé de me lancer dans le blogging.
Ce qui m’a motivé, c’est l’idée de partager mon savoir et de pouvoir m’exprimer sans limite.

Nous avons lu dans l’un de tes posts que tu défendais une cause médicale qui te tient vraiment à cœur ? Peux-tu nous en parler ?

Je suis drépanocytaire. Et pendant longtemps, je refusais d’en parler. En parler aujourd’hui est un peu comme une thérapie pour moi. Cela me permet de me libérer. J’ai également compris que je peux aider d’autres personnes à s’accepter avec leur handicap.

fonta

Comment vis-tu la maladie au jour le jour ?

J’ai pris temps de connaitre vraiment la maladie du coup, je sais ce que je peux, dois faire ou pas. Je dirais que ce n’est pas facile au quotidien.J’ai dû adapter mon quotidien à ma situation. Par exemple, je dois boire au moins trois litres d’eau pour jour, je dois toujours avoir sur moi des médicaments, je ne dois pas avoir trop chaud ou trop froid… Mais bon avec le temps, on s’habitue.

Est-ce que cela a une incidence sur tes activités ?

Oui, je me rappelle pendant mes années lycée, j’ai raté pas mal d’examens. Et cela continue toujours vu que lorsque je stresse beaucoup, je pique une crise. Pareil pour le boulot, c’est assez énervant lorsqu’on rate un rendez-vous à cause d’une crise. Mais je prends des dispositions et je garde une note positive pour ne pas laisser le dernier mot à la maladie.

Quelles sont les actions concrètes que tu mènes pour sensibiliser les personnes qui sont dans ton cas ?

J’en parle à mon entourage et essaie de mobiliser le maximum de personnes. Présentement, je travaille sur des projets à venir, mais pour le moment rien de concret.

Que veux-tu que l’on retienne de toi ? Et surtout, quel est ton message à tous ceux qui se laissent limiter par des préjugés ou leur état de santé ?

Je veux vraiment que les gens comprennent que leur handicap ne doit pas les empêcher de réaliser leurs rêves. Aussi, je veux attirer l’attention sur cette maladie qui fait beaucoup de dégâts.

As-tu des projets que tu souhaites partager avec nous ?

Actuellement, je me consacre à mon blog et à ma chaine YouTube. Mais d’autres projets suivront si Dieu le veut.

Ton mot de motivation et de fin pour toutes nos Ahou ?

J’aimerais dire à toutes tes lectrices d’avoir confiance en elles. C’est très important. Qu’elles ne se laissent pas influencer par les critiques et les préjugés. Il n’y a rien qui puisse les empêcher de réaliser leurs rêves.

Merci à toi, pour tout ce que tu fais et pour cette invitation.

fonta2

Etre différente ne fait pas de toi une personne à part. Bien qu’elle subisse parfois des préjugés inutiles, parce qu’elle a choisi de se voiler et qu’elle soit drépanocytaire, Fonta SIDIBE ne se laisse pas faire, s’adapte et garde toujours confiance en elle.

Elle fait ce qu’elle aime faire et vit sa passion à fond.

Alors, toi, quelle est la raison pour laquelle tu veux baisser les bras ?

Ressaisis-toi et utilise tes faiblesses ou ta différence d’avec les autres comme un atout. Milite pour la cause que tu trouves noble afin d’apporter ta pierre à l’édifice pour un monde meilleur. Go mes Ahou !!!

Le lien du blog de Fonta : https://avenuefonta.com/

Crédit photo : Fonta SIDIBE

 

Comments

comments

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.