Une chose est sûre, au moins une fois dans notre vie, nous avons eu à faire des rencontres amoureuses en décembre qui ne se sont pas toujours passées comme nous le voulions. Parfois, cela se passe bien et parfois, se sont de vraies catastrophes qui peuvent nous gâcher toute l’année.

Le gars et toi, vous faites connaissance par des rencontres physiques ou par le biais des réseaux sociaux. Vous discutez pendant un bon moment. Et là, sans que tu t’en rendes compte , vous tirez vers la fin de l’année et le gars t’accélère…. Hummm garçon…..

Il veut passer les fêtes de fin d’année en ta précieuse compagnie. Là, tu ne te sens plus, tu te vois comme la privilégiée, tu es aux anges. Tu vois le mariage en même temps, tu commences à faire des plans dignes d’une série brésilienne.
De vrais plans avec tes copines ; eh oui les fêtes, c’est gâté. Une vraie histoire d’amour.

À ce moment, tu te dis : vraiment DIEU est compatissant, il me donne un tel bonheur en cette fin d’année. Tu es heureuse. C’est l’homme idéal. Vous faites le programme des fêtes, il est prêt pour toi. Vous partez partout, il te donne tout ce que tu demandes.

Ensuite, vient la fin des fêtes. La magie des fêtes s’éteint. Et là, tu appelles ton bébé, à peine, il décroche,ou bien même pas du tout. Tu veux le voir, il t’évite. Et tu découvres qu’il ne vit même pas ici (benguiste), qu’il était de passage et qu’il est parti sans te prévenir. Tout ça, tu l’apprends via FACEBOOK…. Affaire de statuts.

Donc tous les bébés, je t’aime, c’était du vent ? Toutes les promesses, les projets ne vont jamais aboutir ? Tout le bruit, on a fait à babi ici là s’était pour me laisser ? Donc c’était un mytho, un malo, un V.i ? Toutes ces questions nous passent par la tête. Eh oui. Et pour couronner le tout, le mec est marié ou en couple. Eh DIEU pourquoi moi ?

C’est là que tu te rends compte que janvier est vraiment dur et que malgré les différentes mises en gardes de novembre des uns et des autres, tu t’es aussi fait avoir par la fièvre et l’euphorie des fêtes de fin d’année, tu es tombée sous le charme et la magie de décembre. Ehhh oui femme, vraiment, on souffre, en voulant trouver l’amour, on se met dans ennui…..

Maintenant, on sait qu’en décembre, souvent l’amour est festif, beau, chaud bouillant, mais peut être de courte durée. Mais bon, chacun à sa chance. On ne sait jamais.

Une chose est sûre mes AHOU, faites attention aux dragueurs de novembre et décembre, car même si le prince charmant existe, pour décembre qui surgit brusquement faut en douter un peu, et si jamais tu es fan faut le tester un peu d’abord avant de prendre de grandes décisions sinon ton goumin sera annuel deh.

Hummm on t’aura prévenu, goumin de décembre, c’est en janvier, tu sens çà. Ehhhhhh goumin.

Comments

comments

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.