Bien de femmes dans le domaine professionnel connaissent des critiques quant à leur ascension ou promotion. Quand une femme est promue dans son service ou gagne un prix pour son travail, alors elle l’a obtenu par des faveurs sexuelles, soit avec le directeur, le ministre, le président, où je ne sais qui d’autres. Bon sang d’où sort-on des histoires pareilles ?

Donc une femme qui est allée à l’école ne mérite-t-elle pas d’être nommée si son niveau le lui permet ? Donc nous les femmes, on va à l’école pour chauffer les bancs là où quoi ? Les femmes diplômées ne méritent pas de promotion ?

Mais un homme qui a un BTS ou moins que çà, mérite d’être promu parce que c’est un homme, ou doit avoir le salaire élevé. Pffffff
Si une femme a des compétences, elle peut bien être promue sans droit de cuissage. Si elle travaille bien il va de soi qu’elle soit élevée dans son travail ou qu’elle puisse avoir promotion…..
Nous sommes au 21e siècle arrêtons de faire des réflexions de ce genre. Si on nomme une femme c’est pour ses compétences et non parce qu’elle entretient des relations privées ou sexuelles avec le directeur ou le ministre. Parmi les femmes, y’ en a d’autres qui comptent sur leur tête et non sur leur cuisse. Donc façon garçon est parti à l’école et puis on lui donne promotion ou bien on le nomme et puis on fait la fête même jusqu’au village là, c’est comme çà pour une femme aussi doit être sans tergiversé……

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.